Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La sélection

Recherche Sur Le Blog

Gratuit aujourd'hui

2 avril 2013 2 02 /04 /avril /2013 21:35

the-pirate-bay-afk-arte-replay-streaming.jpg« The Pirate Bay : AFK - Away form Keyboard »

Fondé en 2004, The Pirate Bay entendait permettre à ses millions d'utilisateurs, aux quatre coins du globe, d'échanger des fichiers audio et vidéo hors de tous les circuits commerciaux traditionnels - à la grande fureur de l'industrie cinématographique et musicale. Au terme d'un procès très médiatisé, un tribunal suédois a prononcé des peines de prison ferme et ordonné le versement de millions de dollars de dommages et intérêts à l'encontre de trois de ses principaux membres.

Dans ce documentaire, chronique de cette longue procédure judiciaire, les trois jeunes geeks, Gottfrid Svartholm Ward, Fredrik Neif et Peter Sunde - leur souriant porte-parole et le plus politisé du groupe -, apparaissent comme trois garçons aux profils et aux motivations bien différents. De ce portrait de hacker en jeune homme, "les fondateurs de The Pirate Bay ne ressortent pas forcément grandis, mais plus humains", écrit Damien Leloup dans Le Monde.

Le documentaire ne fait en effet l'impasse ni sur leurs traits de caractère les moins sympathiques - humour douteux, propos racistes - ni sur les zones d'ombre de l'aventure - liens avec l'extrême-droite, interrogations de la cour autour des recettes publicitaires. Surtout, de la visite des serveurs aux liens tissés entre The Pirate Bay, le tout jeune Parti des Pirates suédois et WikiLeaks, il propose une immersion passionnante dans l'univers du "crime désorganisé". Présenté en février à la Berlinale (en ouverture de la section Panorama documentaires), ce film de Simon Klose vient nourrir le débat sur les droits d'auteur dans une société de plus en plus interconnectée.

autre reportage Arte

Partager cet article

commentaires