Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

La sélection

Recherche Sur Le Blog

Gratuit aujourd'hui

28 octobre 2008 2 28 /10 /octobre /2008 20:30
version japonnaise

version japonnaise

Repost 0
2 février 2008 6 02 /02 /février /2008 08:55

trois ans déja et toujours pas de solution !escalier.jpg

ceux qui savent comprendront !

Repost 0
13 décembre 2007 4 13 /12 /décembre /2007 18:38

Des scientifiques japonais ont déclarés avoir créé par génie génétique une souris qui ne craint plus les chats. Ils ont découvert que contrairement à l'idée reçue,  la peur serait génétiquement déterminée et non pas apprise après la naissance. Ces chercheurs ont réussi à faire disparaître le récepteur qui réagit à l'odeur de leur ennemi juré.

"Les souris sont naturellement terrifiés de chats, et généralement s'enfuient à l'odeur d'un chat. Mais les souris avec certaines cellules nasales supprimée par génie génétique ne présentait aucune crainte, a déclaré le chef de l'équipe de recherche Ko Kobayakawa, "Les souris approche et joue avec  le chat"

la crainte naturelle est pourtant une protection pour la souris, ce qui rend ces pratique dangereuses, attention aux abus...

 

 

NB: Pourquoi le chat n'a pas mangé la souris? Apparemment, les scientifiques ont  choisi un chat très docile, qui avait peu d'intérêt pour la chasse.

 

voir aussi: des gerbils qui n'ont pas peur des chats (video)

Repost 0
1 juillet 2007 7 01 /07 /juillet /2007 19:36
WaveRoller, un dispositif ancré sur le fond sous-marin, qui utilise les plats mobiles pour  produire de l'énergie.  
On connaît bien en France, le principe de production de courant par le mouvement de marée, mais c'est un nouveau principe qui est testé: la production de courant par les vagues. Une sociétés AW-Energy a développé un système répondant au doux nom de WaveRoller technology. La technologie du roulis, un chouette nom qui n'est pas sans rappeler nos pires samedis soirs, mais qui est ici un système de plaques verticales ancrées sur le fond marin. Ces plaques peuvent bouger en fonction de la force de la houle. Le mouvement des plaques est ensuite converti en énergie électrique grâce à un piston (qui fait office de dynamo).
Ce type d'installation demande biensur des frais de construction assez important de l'ordre de 3000€ par kW mais présente par contre un coût de production électrique de l'ordre de 40 € par Mwh ce qui est équivalent au coût de production d'une centrale nucléaire.
 
waveLe principe de base, "la vague inférieure", qui a rendu WaveRoller possible est assez simple : le plancher de l'océan se déplace sans interruption dans un chemin elliptique, ainsi les plats peuvent produire des quantités infinies d'énergie en convertissant l'énergie cinétique en électricité avec l'utilisation d'un système hydraulique de motor/generator. Tout ceci traduit dans une autre source d' énergie propre.  

Un des avantages principaux qu'un tel système ont est prévisibilité, car des mouvements de l'eau peuvent mieux être prévus, comparé aux vents et à l'énergie solaire. Plus d'informations sur WaveRoller peuvent être trouvées ici. La vidéo en-dessous explique mieux comment WaveRoller fonctionne.

 
 
 
Différents projets de production marine d'électricité sont en cours actuellement en Europe qui se place en leader mondiale sur ces technologies. On estime que la production d'électricité par des moyens marins pourrait fournir deux fois la demande mondiale. HA, la technologie, l'environnement...  

le site

 

 

Repost 0
15 juin 2007 5 15 /06 /juin /2007 08:22
   
   

Friends Of The Earth Netherlands

Un famille dans une voiture consomme et produit "des gaz"  sans se soucier des consequences ...

 thanks to peter  


Voir aussi

environement: animation: hiver 2056 , trop tard ? + la panne d'essence (Greenpeace) + WWF: prenons soins de l'eau

Repost 0
14 juin 2007 4 14 /06 /juin /2007 23:55

Sous la direction de Christoph Hoffmann, une équipe d’informaticiens de l’Université Purdue aux États-Unis a dévoilé une animation 3D de l’attentat  du 11 septembre 2001 contre le World Trade Center. Son assistant, Voicu Popescu a développé une application qui fusionne les données de simulation informatique avec celles de systèmes de visualisation.  L’animation,  montre l’impact du vol 11 sur la Tour Nord. 

La simulation montre que le carburant combiné au feu qui ont causé le plus de dommage à la structure.  Les chercheurs comparent l’impact à une «inondation éclair de liquide enflammé», une véritable vague de lave qui a arraché l’isolant pare-feu de la structure. Selon les chercheurs, l’effondrement de l’édifice était inévitable, peu importe le nombre de poutres coupées lors de l’impact. L’animation montre aussi à quel point le revêtement en métal de l’appareil s’est désintégré rapidement. Les réacteurs, eux, ont traversé le bâtiment comme des balles de fusil. L’animation a été considérablement ralentie pour permettre de bien analyser la situation. En réalité, tout ça a duré précisément moins d'une seconde… L’objectif est d’outiller  de construire des bâtiments encore plus solides.

 
 

télécharger la video clic droit enregister la cible sous (mov)

 

  voir aussi:

la veritᅵ sur les attentats?
 
Repost 0