Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

La sélection

Recherche Sur Le Blog

Gratuit aujourd'hui

29 janvier 2006 7 29 /01 /janvier /2006 20:53
la société de gadgets Lincoln West Studios a signé un accord avec la très célébre marque de bonbon PEZ pour proposer ... un baladeur MP3 qui pourra également distribuer les fameux bonbons !

Le baladeur en question qui pourrait être baptisé PEZ MP3 ou encore iPEZ, devrait intégrer 512 Mo de mémoire, six boutons de contrôle et un écran LCD. Le baladeur compatible USB 2.0, MP3, WMA et Ogg Vorbis, est pour le moment réservé au continent nord américain. Il devrait être vendu aux alentours de 129$.

PEZ bonbons

En plus de faire le bonheur des dentistes, ils feront bientôt le plaisir des oto-rhinos ?


Une idée originale, reste à voir si la sauce va prendre, principalement auprès des jeunes. Une chose est sûre, il sera certainement plus durs pour les bambins de supplier leurs mamans afin qu'elles achètent l'iPEZ à la boulangerie du coin ;-)
Repost 0
Published by gigi - dans MULTIMEDIA
commenter cet article
12 janvier 2006 4 12 /01 /janvier /2006 21:34
Planet82 capteur SMPD
une entreprise Coréenne spécialisée dans les nanotechnologies, a  présenté un capteur dit SMPD (Single Carrier Modulation Photo Detector) permettant de photographier dans le noir à une lueur d'un lux seulement, soit celle dégagée par une seule bougie distante d'un mètre de l'objectif. Alors que nos appareils et caméras ont besoin de toutes les ressources de leurs centaines de milliers de photons ainsi que de flashs ou de lampes d'assistance pour s'y retrouver dans l'obscurité, le capteur de Planet82 y parvient en utilisant seulement une poignée de photons. Pour atteindre ce résultat, Planet82 a appliqué un principe de mécanique quantique permettant de produire mille électrons à partir d'un unique photon.

La fabrication de masse de ce capteur ne nécessiterait pas de dispositifs particuliers, et pourrait donc se faire en suivant les procédés habituels de fabrication des capteurs CMOS. Plus petit de moitié que la plupart des autres capteurs (comme les CCD des compacts numériques ou les CMOS des téléphones portables), il serait également plus économique à produire et moins gourmand en énergie. Ce capteur pourrait non seulement équiper les appareils photo et les caméscopes, mais aussi trouver des débouchés dans les secteurs de l'armée et de la santé. Par les démonstrations des possibilités de son capteur, Planet82 espère convaincre que l'on peut photographier ou filmer sans lumière, et se faire ainsi une place sur le marché du capteur

La photo numérique progresse....
"
Imprimante Kodak EasyShare Printer Dock 3
L'institut de marketing GFK a communiqué récemment les résultats d'une étude sur le marché de la photo numérique menée au troisième trimestre 2005 en France. Il en ressort qu'alors que ce marché continue sa croissance à un rythme soutenu, les appareils photo constituent toujours l'essentiel des ventes, réalisant en 2005 les 3/5e du chiffre d'affaire du secteur. Au troisième trimestre, plus de 36% des foyers français étaient ainsi équipés en appareil photo de type compact, bridge ou reflex. Le tirage papier, autre segment du marché, se porte bien également. Regroupant l'impression à domicile (imprimantes personnelles et spécialisées photo) et les tirages réalisés par les professionnels (spécialistes travaux photo, sites web, kiosques), ce secteur a représenté 28% du chiffre d'affaires total du marché en 2005.

Entrant quelque peu dans le détail des pratiques des foyers, l'étude révèle qu'un tiers d'entre eux ne développe plus ses photos : elles sont seulement stockées puis visionnées sur l'ordinateur. Quant aux foyers restants, ils sont 37% à imprimer eux-mêmes leurs photos, 36% à passer par un professionnel et une petite partie à faire les deux. À noter que 18% des foyers équipés d'un appareil possèdent également une imprimante 10 x 15 dédiée à la photo, mais que la tendance est de recourir à un professionnel dès que le nombre de tirages mensuels devient conséquent (plus de 30).

Du côté des tirages professionnels, des changements s'opèrent et les nouveaux comportements profitent aux labos en ligne : plus de 50 millions de tirages auraient ainsi été commandés sur le net en trois mois, entre juillet et septembre 2005. Le format d'impression le plus demandé est le 11 x 15 cm (soit celui de référence pour les compacts numériques) avec 65% des quantités vendues, contre 31% pour le 10 x 15 cm qui reste le format standard des albums. Entre 2004 et 2005, le marché de l'impression en ligne a été multiplié par 2,9 fois en volume et par 2,5 fois en valeur. Pourtant, l'impression sur Internet ne représente encore que 4% de la valeur de l'ensemble du marché des tirages. Mais avec la généralisation du haut débit, et l'arrivée de nouveaux services tels que la commande de tirage depuis un téléphone portable (ce pourcentage devrait s'accroître de façon importante."
Repost 0
Published by gigi - dans MULTIMEDIA
commenter cet article
30 décembre 2005 5 30 /12 /décembre /2005 18:43


Le fabricant de disques durs Seagate vient officiellement de racheter son concurrent Maxtor pour 1,9 milliard de dollars !

Bien que les autorités de la concurrence doivent encore donner leur aval, Seagate compte bien renforcer sa position dominante sur ce marché et estime à 300 millions de dollars les économies engendrées par cette opération, dès la première année d'exercice.
Seagate, par le biais de ce rachat, dominera le marché des disques durs!
Seagate détient actuellement 30% du marché des
disques durs. Suivent les constructeurs Western Digital (17%), Hitachi (15%) et Maxtor (13%).

A terme, le nom " Maxtor " sera amené à disparaître de la circulation car seule la dénomination Seagate sera retenue.


Repost 0
Published by gigi - dans MULTIMEDIA
commenter cet article
16 décembre 2005 5 16 /12 /décembre /2005 20:06

Le format HD-DVD légèrement retardé 

La course entre format Blu-ray et format HD-DVD bat désormais son plein. Chacune des parties s'apprête à sortir son format. Le format Blu-ray devrait faire son apparition au cours du printemps. Pour sa part, le format HD-DVD prévu initialement pour le début du premier trimestre 2006 ne sortira finalement que vers le milieu voire même la fin du premier trimestre 2006. D'après Toshiba, la cause de ce (léger) retard serait dû à un délai plus long pour finaliser l'AACS (Advanced Access Content System) qui fait partie de l'une des protections du format HD-DVD.

le Blu-Ray:
Mis au point par un consortium de constructeurs high-tech majeurs, et déjà disponibles au Japon, les disques Blu-Ray (BD pour les intimes) et les imposants graveurs de salon associés ne devraient pas débarquer en Europe avant au moins un an.

 

Ces disques optiques qui ressemblent à s'y méprendre à un DVD classique, si l'on fait abstraction de la cartouche de protection, peuvent contenir 25 Go de données par couche. De quoi faire passer le DVD et ses 4,7 Go pour un outil préhistorique.

Comment est-on parvenu a réaliser pareil miracle ? Le secret réside dans la longueur d'onde du laser employé pour la gravure. Il s'agit, comme son nom l'indique, d'un rayon laser bleu, dont la longueur d'onde (plus courte que celle du laser rouge employé sur les DVD actuels) permet une gravure plus précise et plus fine, et donc d'augementer la quantité d'information inscriptible sur une même surface.



L'information étant gravée sur la surface du disque sous forme de micro-cuvettes, l'usage d'un rayon bleu plus précis permet de "creuser" des micro-cuvettes encore plus petites : la densité d'information augmente d'autant.

Première application du nouveau media : la télévision haute définition ou TVHD, d'où la fabrication de graveurs prototypes au format "salon". Le BD permet de stocker plus de deux heures de programmes en haute définition.

 

Vient ensuite l'informatique : Sony a annoncé pour Mai la sortie de son premier graveur Blu-Ray, pour le moment destiné aux professionnels. Le support sera décliné en différentes versions, à l'instar des CD et DVD actuels : BD-Re (réinscriptible), BD-R (non-réinscriptible) et BD-Rom (support pour films haute définition).

Sur le terrain de la TVHD, le BD devra faire face au HD-DVD, le format concurrent de Nec et Toshiba, qui bénéficie du soutien du DVD Forum.
Malgré une capacité moindre (20 Go pour un disque simple couche), ce dernier dispose d'un gros avantage : le lecteur sera compatible avec les DVD actuels, et les disques ne nécessitent pas de cartouches de protection. Qui l'emportera ? Vous le saurez quand la TVHD aura réellement fait son entrée dans le paysage audiovisuel européen (une seule chaine, cablée, pour l'instant) !


Premier graveur Blu-ray annoncé pour janvier
Pioneer prévoit bien d'être le premier sur le marché des graveurs Blu-ray, puisque le fabricant prévoit de commercialiser le BDR-101A dès le mois de janvier au Japon. Notons que dans un premier temps, ces graveurs ne seront disponible qu'au marché OEM.

Rappelons qu'en ce qui concerne les médias Blu-ray, la vitesse de 1x correspond à un taux de transfert de 4.5 Mo/s, 1350 Ko/s pour les DVD et 150 Ko/s pour les CD.

Voici les performances que proposera ce pionnier :

  • Gravure des BD-R (inscriptibles) et BD-RE (réinscriptibles) en 2x
  • Gravure des DVD±R en 8x, DVD±RW en 4x, DVD+R DL en 2.4x et DVD-R DL en 2x
  • Lecture des BD-ROM en 2x, DVD en 12x 
 

NEWS: DVD / BLU-RAY / HD-DVD

"JVC est le premier fabricant à annoncer des médias DVD-RW DL c'est à dire des disques DVD-RW (réinscriptible) double couche, disposant donc d'une capacité de stockage de 8,5Go. La sortie et la disponibilité de ces médias est annoncée pour le second trimestre 2006. Seule ombre au tableau : les premiers DVD-RW DL ne supporteront qu'une vitesse d'écriture de 2x, il faudra donc près de 4 heures pour graver en intégralité un tel disque !!!
JVC DVD-RW DL
A noter qu'un média miniDVD-RW DL est aussi à l'ordre du jour... Ce disque de 8cm de diamètre dont la capacité de stockage sera de 2,6Go pourra être gravé en 2x (comptez 1 heure pour graver le disque) et sera destiné principalement au caméscope numérique pouvant utiliser de tel disque comme moyen de stockage.



 Après avoir développé puis fait la démonstration d'un prototype de média Blu-ray disposant d'une capacité de stockage de 100Go ; TDK a profité du CES 2006 se tenant actuellement à Las Vegas pour dévoiler de plus amples informations concernant ce fameux disque.
 

 

Blu-rayNous apprenons ainsi que celui-ci est composé de quatre couches de 25Go chacune soit un total de 100Go. Le média peut supporter une vitesse d'écriture minimale de 2x et une vitesse maximale de 6x (27Mo/s) D'après le fabricant, une telle capacité de stockage permettra aux utilisateurs de stocker l'équivalent de 9 heures de vidéo en haute résolution.

Sur le papier ce média de stockage a l'air fort prometteur et fort intéressant... Reste à savoir quand sortira sur le marché la version définitive de ce disque et surtout à quel prix.



 
Le lecteur HD-DVD HR-1100A  a d'ores et déjà les faveurs de plusieurs fabricants de matériel. Toshiba s'est notamment en effet montré intéressé par ce lecteur et envisager de l'utiliser pour équiper ses premiers lecteurs HD-DVD de salon. Le prix d'un tel appareil n'est pas encore connu pour le moment, mais vu le prix du HR1100A seul (500€) nul doute que le prix d'un tel dispositif ne soit à la portée de toutes les bourses, du moins dans un premier temps." Après avoir annoncé le HR-1100A, NEC annonce qu'il proposera un lecteur multi-standard HD début 2007. Ce lecteur sera non seulement en mesure de lire les HD-DVD, DVD, et CD mais également les médias Blu-ray. Ce matériel équipé de plusieurs lentilles de lecture fera son apparition durant le premier trimestre 2007 à un prix compris entre 650 et 700€.

 

 sources:bluehardware/clubic
Repost 0
Published by gigi - dans MULTIMEDIA
commenter cet article
13 décembre 2005 2 13 /12 /décembre /2005 00:00

De nombreux fabricants de matériels commercialisent non seulement la version BOX de leur(s) produit(s) mais également une version OEM. Tout d'abord, faisons un peu le point : qu'est-ce qu'une version BOX ? Une version BOX signifie que le produit en question est commercialisé dans une boîte,c'est donc à priori un produit destiné au grand public. Très souvent mais ce n'est pas une généralité, les versions BOX sont plus chères car non seulement le matériel est vendu dans une boîte, mais des accessoires, des logiciels, et d'autres éléments sont fournis dans la boîte. Parfois la durée de la garantie peut également être plus longue pour les produits BOX que leurs homologue OEM.

Une version OEM (Original Equipment Manufacturer) d'un produit signifie que celui-ci est vendu quasiment "nu". Le produit commercialisé en OEM est fourni avec le strict minimum. En effet, ce genre de produit n'est pas destiné à la base au public mais aux assembleurs de PC. Mais il s'avère que les assembleurs et intégrateurs ne sont pas très regardant et commercialisent sans souci cette version du produit. L'avantage d'acheter un produit OEM est qu'il est très souvent vendu meilleur marché que son équivalent en version boîte. Par contre l'inconvénient c'est qu'il est vraiment vendu dans le plus simple appareil, parfois le produit est simplement fourni avec une feuille volante en guise de manuel. 

A noter que certains logiciels (comme par exemple les systèmes d'exploitation) sont également disponibles en version OEM et BOX. Les logiciels OEM sont officiellement prévus pour être vendus avec un PC neuf. C'est ainsi que la plupart des revendeurs et assembleurs refusent de vendre directement une version OEM aux particuliers. Pour "contourner" ce petit souci, certains acceptent de vendre une version OEM à condition que l'on achète non pas un PC complet mais simplement du matériel. (même une simple souris ou une boîte de disquettes).

Repost 0
Published by gigi - dans MULTIMEDIA
commenter cet article
11 avril 2005 1 11 /04 /avril /2005 00:42

Les téléphones portables ont envahi notre quotidien. Sont-ils aussi inoffensifs que l'assurent fabricants et opérateurs ? Les ondes électromagnétiques qu'ils produisent pourraient nuire à notre santé. Maux de tête, troubles du sommeil... : si les personnes électro-hypersensibles présentent des symptômes sans ambiguïté, qu'en est-il dse autres ? Enquête et état des lieux.

Un documentaire de Nanje de Jong-Teuscher et Claus U. Eckert (Allemagne, 2014, 52 min.)

Près de sept milliards de téléphones portables et smartphones sont utilisés de par le monde, dont 700 000 en Europe. Ces chiffres ne cessent de croître. Accessoires indispensables à la vie moderne, ces appareils de plus en plus polyvalents ne nous quittent plus. Sont-ils aussi inoffensifs que l'assurent fabricants et opérateurs ? Les ondes électromagnétiques qu'ils produisent pourraient nuire à notre santé. Maux de tête, troubles du sommeil… : si les personnes électro-hypersensibles présentent des symptômes sans ambiguïté, qu'en est-il du commun des mortels ? Une étude française récente a révélé un lien entre utilisation intensive des portables et tumeurs cérébrales. D'autres annoncent que ces appareils pourraient altérer, à long terme, notre patrimoine génétique. Depuis des années, la communauté scientifique reste pourtant divisée sur ce sujet, dont les enjeux dépassent de loin les questions sanitaires. Cette enquête tente de démêler le vrai du faux, en interrogeant neurobiologistes, cancérologues, ingénieurs en téléphonie ou comités de vigilance du monde entier, tout en pointant les conflits d'intérêts qui obscurcissent les résultats des recherches. Si la question reste en suspens, une baisse des rayonnements, des améliorations techniques et des recherches complémentaires pourraient contribuer à minimiser les risques pour les générations à venir.

Cash investigation - Les secrets inavouables de nos téléphones portables / intégrale zoom sur le marché des téléphones portables. Pendant un an, l'équipe a enquêté sur les conditions de fabrication de cet appareil du quotidien, produit de très grande consommation puisqu'un Français consulte en moyenne 150 fois par jour son portable. 1,8 milliard d'exemplaires sont vendus à travers le monde chaque année. Ce marché rapporte des sommes gigantesques aux entreprises du secteur, devenus des empires économiques. En Chine, un journaliste a filmé en caméra cachée les conditions de travail des salariés d'un des plus gros sous-traitants de l'industrie du mobile, pour la plupart des enfants. En République démocratique du Congo, rencontre avec ceux qui extraient le tantal - minerai qui entre dans la composition des téléphones - parfois pour le compte des rebelles armés.

Connaissez-vous le niveau de radiation de votre smartphone ? (DAS)

Source: Arte

Repost 0
Published by gigi - dans MULTIMEDIA
commenter cet article