Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La sélection

Recherche Sur Le Blog

Gratuit aujourd'hui

14 juin 2007 4 14 /06 /juin /2007 19:04

Plus d'un million et demi de téléchargements. La vidéo de Nicolas Sarkozy au G8, extraite d'un journal télévisé belge dont le présentateur a insinué que le chef de l'Etat avait bu, fait un véritable carton sur internet. Du coup, Eric Boever, le journaliste en question, a dû s’excuser officiellement.

L’extrait en question diffusé sur la deuxième chaîne publique de la RTBF montre le début d'une conférence de presse de Nicolas Sarkozy le jeudi 7 juin après un entretien avec le président russe Vladimir Poutine, lors du sommet du G8 de Heiligendamm, en Allemagne.

Le présentateur belge lance les images en affirmant que le chef de l’Etat français "sortait d'un entretien avec son collègue russe Vladimir Poutine et apparemment il n'avait pas bu que de l'eau". (texte tiré de Lefigaro.fr)

 la suite du "discours"Non Sarkozy n'était pas Ivre- Résumé discussion Poutinela parodie

voir aussi: Bush ivre

 

Partager cet article

Published by gigi - dans INSOLITE
commenter cet article

commentaires

Antoine 21/06/2007 13:30

Oui j'ai vu la vidéo en entier.Quand je suis ivre j'arrive quand même a parler tu sais.Et puis vu ce qu'il disait - il bafouillait, il disait un peu tout et n'importe quoi...  Donc voilà !

Nellouche 20/06/2007 22:57

Non mais vous avez vu la suite de la vidéo? il a continué son discours en disant plein de trucs. Si il était ivre, est-ce qu'il aurait pû dire tout ça? Enfin, allez pas croire que chui pour lui mais que justice soit faite XD

Antoine 18/06/2007 13:00

On passe la barre des dix millions de téléchargements dans le monde de cette vidéo. Qu'il a bu ou pas on voit bien que Sarko avait un sérieux problème...

dany 18/06/2007 08:54

trop fort , super blog +5

Alex 17/06/2007 22:31

Sarkozy qui boit je suis septique, en même il a pas voulu passé our un con devant Poutine en ne refusant pas le verre tendu par ce dernier. Si la France à une image comme ça, qui refuse un petit verre, et bien pourquoi passerait-on, n'est-ce pas "matou".