Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La sélection

Recherche Sur Le Blog

Gratuit aujourd'hui

13 septembre 2006 3 13 /09 /septembre /2006 08:42

L’ancestrale solution de téléchargement P2P eDonkey créée par Jed McCaleb a fermé ses portes ce 13 septembre. À cette occasion, ses responsables se sont accordés avec l’industrie de la musique et du cinéma pour payer 30 millions de dollars. eDonkey rejoint donc la cohorte de BearShare, i2Hub, WinMX, Grokster et autre Kazaa, qui ont tous signé des accords similaires avant tout douloureux jugement pour atteintes aux droits d’auteur.


MetaMachine, la société derrière eDonkey, avait reçu une injonction dite de Cease and Desist, procédé de droit américain par lequel un ayant droit ordonne à une personne de mettre fin à une pratique illégale ou délictueuse. D’autres solutions P2P avaient subi le même traitement.


En sus des 30 millions de dollars, la société MetaMachine s’est engagée à cesser immédiatement la diffusion d’eDonkey, eDonkey 2000 et Overnet. Le site http://edonkey.com/ affiche désormais un laconique message : « Le réseau eDonkey2000 n’est plus disponible. Si vous volez de la musique ou des films, vous violez la loi. Des tribunaux de plusieurs pays, dont la Cour Suprême américaine, ont tous décidé que les sociétés P2P et les particuliers utilisant ces solutions pouvaient être poursuivis pour téléchargement illégal. Vous n’êtes pas anonyme quand vous téléchargez illégalement du contenu sous copyright. Votre adresse IP est XX.XXX.XXX.XXX et elle a été loggée. Respectez la musique et téléchargez légalement. Au criminels.jpgrevoir tout le monde… » Metamachine se serait également engagée à prendre des mesures pour prévenir l’échange de fichiers sous d’anciennes versions du logiciel.

MetaMachine a précisé qu'il pensait désormais lancer un service de P2P payant et légal. Le réseau P2P mis en place par eDonkey n'est pas mort pour autant. Le logiciel eDonkey peut toujours être utilisé (ça depend des versions) et le logiciel eMule qui permet d'accéder au réseau Peer To Peer eDonkey est toujours distribué.


En juin dernier 2005, la Cour suprême avait décidé dans une affaire MGM contre Grokster que lorsqu’ils font d’une manière ou d’une autre la promotion de l’échange illégal, « les développeurs de ces logiciels (P2P) violent la loi fédérale sur le copyright [en fournissant] aux usagers d'ordinateurs les moyens d'échanger les fichiers de musique et de films téléchargés sur l'internet. »

Pour finir, sachez que la RIAA a décidé de continuer à poursuivre d'autres services/logiciels P2P comme LimeWire, Soulseek et les acteurs de la scène Warez P2P. Depuis quelques années déjà, les maisons de disques considèrent le piratage et le P2P comme étant les principaux responsables de la baisse des ventes de disques, même si la qualité des productions a rarement été remise en question...

a lire aussi:
La loi sur le droit d'auteur et les droits voisins dans la société de l'information ( DADVSI ) entre en vigueur
Procès d'utilisateurs P2P: deux relaxes totales et une partielle

Partager cet article

commentaires

??????? 06/03/2007 13:55

mon adresse email c'est           lesfousdu91@hotmail.fr
 

zzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzz 13/01/2007 22:54

vous etei des con ou des cone