Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La sélection

Recherche Sur Le Blog

Gratuit aujourd'hui

19 juin 2006 1 19 /06 /juin /2006 11:12

Depuis quelques semaines, le web américain rigole en regardant des vidéos montrant des geysers de coca cola light, déclenchés par quelques pastilles Mentos… 

La puissance médiatiques de plates-formes vidéo comme YouTube ou Google Vidéo permet à quelques expériences farfelues d'avoir un succès inespéré. Depuis quelques semaines, le web américain rigole en regardant des vidéos montrant des expérimentations montrant des geysers de coca light déclenchés par l'insertion rapide de quelques pastilles mentholées de Mentos dans une bouteille en plastique. Apparemment déclenchée par la gélatine enrobant les pastilles de Menthos, la brutale libération de gaz carbonique emmagasinée dans le soda enthousiasme les internautes, qui ont produit en quelques semaines près de 1000 vidéos sur le sujet, dont 3 squattant le Top 10 de Google Vidéo.


Les artistes contemporains Fritz Grobe et Stephen Voltzont ont même décidé d'en faire un show baptisé "The Diet coke and mentos Experiments " alignant les bouteilles et déclenchant les geysers au rythme de la musique.

DavideoDesign, un studio britannique a pour sa part décidé de faire une parodie de ces expérimentations avec "Super Burp", une vidéo montrant une jeune femme buvant cette fois ci du Pepsi Max et explosant comme un personnage de cartoon en mangeant quelques pastilles..

The Diet coke and mentos Experiments

 
 
 telecharger: clic droit  
   
 Super Burp : attention , un peu "gore"  
 
 dans le meme style: souffler dans le ballon .....  

Pour le confiseur italien Perfetti Van Melle, fabricant du Mentos, ces vidéos sont une agréable surprise qui pourraient lui permettre de renforcer la notoriété de sa marque aux Etats-Unis en économisant près de 10 millions de dollars de publicité. Le confiseur n'exclue d'ailleurs pas de confier à Grobe et Voltzont une campagne publicitaire dérivée de leur concept.

Chez Coca-Cola, qui n'a pas besoin de ce genre de vidéo pour faire connaître sa marque, la réaction est plus mitigée. "Les vidéos ne s'inscrivent pas dans la personnalité de la marque. Nous préférons que les consommateurs boivent leur produit plutôt que de faire des expériences avec" explique le groupe.

Même si ces vidéos ont échappé au contrôle de Coca-Cola ou Mentos, le web est depuis quelques années un nouvel espace d'expression pour les marques. Outre la campagne Wassup de Budweiser ou celle de BMW, les vidéos virales se multiplient sur les sites P2P ou les nouvelles plates-formes de partage vidéo comme YouTube, Google Video ou le français DailyMotion.

 neteco

voir la video: cocktail étonant: Mentos + Coca-Cola (light)= reaction inatendue

Partager cet article

commentaires