Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La sélection

Recherche Sur Le Blog

Gratuit aujourd'hui

9 mai 2006 2 09 /05 /mai /2006 19:12

Warner utilisera Bit Torrent pour distribuer ses films. Evidemment pas gratuitement, les films seront vendus, mais ils seront téléchargeables en utilisant la technologie peer-to-peer du logiciel Bit Torrent.

Jusqu'à présent décriés et souvent poursuivis par les studios américains, les logiciels de partage de fichiers en peer-to-peer ont maintenant leurs faveurs... Il semble que Warner ait enfin compris tous les bénéfices à en tirer. En effet, pour vendre ses films sur internet, pas forcément besoin de mettre en place d'énormes plate-formes de téléchargement coûteuses en bande passante, à mettre en place et à maintenir. Il suffit de s'appuyer sur les réseaux peer to peer "gratuits" et déjà en place. De plus, celà permet de concurrencer directement le téléchargement illégal des mêmes films. Un peu comme si Lacoste installait du jour au lendemain un magasin à chaque coin de trottoir où se trouve un vendeur de contrefaçon à bas prix.

Les films seront distribués sous forme de fichier protégé par DRM. Il faudra donc payer pour pouvoir le regarder, soit le prix du DVD pour les films qui viennent de sortir, ou environ 1 dollar pour une émission de télévision.
C'est encore cher, mais c'est un premier pas. Le client recherchant tel ou tel film récent avec son logiciel Bit Torrent aura enfin le choix: télécharger une copie gratuite mais illégale, ou payer pour une copie légale à la qualité garantie.

Malheureusement l'ouverture d'esprit de Warner n'est pas complète: le prix est encore bien trop élevé, et la protection par DRM ne se limite pas à "film payé = film acquis". Le film ne sera en effet visible que sur l'ordinateur qui a téléchargé.

La prochaine leçon pour les studios sera donc de comprendre que les clients veulent acheter en téléchargement comme ils achetaient un CD audio auparavant. On pouvait le copier sur une cassette pour l'écouter sur son walkman, dans sa voiture, etc. Aujourd'hui on veut pouvoir copier un fichier acheté (film, morceau de musique) sur le support de son choix: lecteur MP3, gravage sur DVD pour le passer sur une platine de salon, etc.

En bridant les possibilités de copie et d'utilisation, Warner continuera de perdre des clients, qui vont s'habituer toujours plus à télécharger les mêmes fichiers en version gratuite et illégale mais répondant aux besoins non comblés par les studios: disponible rapidement après la sortie d'un film, utilisable sur le support de son choix.

Partager cet article

Published by gigi - dans Films-Cinéma
commenter cet article

commentaires